Viens t'asseoir à ma table!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Viens t'asseoir à ma table!

Message par Lnamito le Dim 22 Jan - 16:31

- Viens t’asseoir à ma table, prends un chope je vais te raconter mon histoire !
Je suis née dans un vieux quartier au Nord de la ville de Sulata. Mon père est un noble fanfaron, conseiller du roi et ma mère, une serveuse qu’il avait rencontré un soir dans le bar du désert, à l’orée de la ville où il avait bu jusqu’à ne plus pouvoir. Ma mère était une femme désespérée qui attendait la meilleure occasion pour changer de vie et sortir de son trou à rat ! Elle a vu alors en mon père, ce noble et riche poivrot bourré jusqu’à l’os un moyen infaillible pour se délivrer de la misère, elle avait du charme et savait qu’elle plaisait aux hommes, elle séduisait alors l’homme saoul assit au bar.
Quelque temps plus tard, je suis née dans un taudis, mon père n’était pas l’homme bon que ma mère pensait avoir rencontré et malgré ses tentatives pour lui demander de l’aide avec ce nouveau-né qui mourrait sûrement dans la crasse si il restait avec elle, elle ne revit jamais mon père.
Elle avait appris auparavant qu’un cirque était arrivé il y a deux semaines dans la capitale Sugulienne et qu’il repartait le lendemain à l’aube pour continuer son spectacle à travers Matelia. C’est tard dans la nuit ou très tôt le matin  que ma mère m’a déposé avec une lyre, qu’elle ne savait pas enchantée et qu’elle détenait elle-même des femmes de sa famille, dans un panier, au bord d’une sorte de maison sur roues qu’elle n’avait jamais vu auparavant.

La jeune Sugulienne à la chevelure rousse, au visage si fin et si pur qui ne semblait jamais avoir été touché par la tristesse, racontait cette histoire, son histoire d’un ton si détaché et insensible que son ami n’en revenait pas mais il ne disait rien, il savait que la jeune femme ne mentais pas, il avait vécu avec elle toute son enfance, la suite de l’histoire, il la connaissait, un beau matin sa mère révélée par des pleurs avait retrouvé la jeune femme qui se trouvait devant lui encore bébé, une lyre entre les mains devant la porte de leur caravane. Sa mère avait tout de suite compris qu’il s’agissait d’un enfant abandonné. Elle qui avait un si grand cœur avait adopté le bébé, éduqué la jeune fille comme son propre enfant et lui avait donné une famille, la sienne. Il savait qu’elle ne mentait pas, elle était sa sœur, il l’aurait su. Le jeune brun, à l’allure masculine et fortement musclé la regardait avec intensité, la curiosité faisait briller ses yeux. Elle le remarqua, un sourire en coin se dessina sur son visage.

- Tu te demandes comment j’ai appris tout ça !? Et bien je l’ai retrouvée, j’ai cherché d’où venait l’inscription sur ma lyre, et à partir de ça, il a été plutôt facile de remonter jusqu’à elle et de lui faire tout avouer !
- Tu ne l’as pas blessée ? s’inquiéta le jeune homme en jetant un coup d’œil sur le poignard accroché à la ceinture de la jeune fille. Il savait qu’elle éprouvait une forte rancœur envers les parents qui l’avaient lâchement abandonné, et au vu de ce qu’elle venait d’apprendre, il savait qu’elle était désormais encore plus énervée.
- Mais non, arrêtes de t’inquiéter ! Pourtant ce n’est pas l’envie qui me manquait ! dit-elle en acceptant l’invitation à danser d’un homme un peu plus vieux qu’eux.
Ninokel regardait sa plus chère amie partir au centre de la taverne pour danser au son d’une flûte de pan et d’un tambour. Lnamito était ravissante et les hommes de la taverne semblaient eux aussi le remarquer de plus en plus d’hommes arrivèrent au centre de la taverne aux côtés de la jeune femme qui avait bien compris ce qui se passait autour d’elle. Sans que ceux qui l’entouraient le voient, elle avait déjà pris la totalité de ce qu’ils avaient dans leurs bourses, butin qu’elle avait caché soit dans sa propre bourse, soit dans la multitude de poches qui ornaient sa tenue. Elle sauta élégamment au-dessus du groupe pour faire face à son ami qui était déjà devant la sortie de la taverne. Ils entendirent crier, certains venaient enfin de comprendre. C’est alors qu’ils se mettent à courir à travers les rues sombres de la ville plongée dans le noir.
Un homme aux cheveux blanc assez distingué qui se disait l'ancien conseillé du roi mais qui avait perdu tout après une sombre histoire d'enfant abandonné, avait vu toute la scène assis au comptoir de la taverne, le visage de la jeune fille ne lui était pas inconnu il l'avait vu alors qu'il travaillait encore pour le roi sur un avis de recherche. La rousse était une voleuse hors pair, on disait que sa jeunesse dans un cirque lui avait permis d'acquérir une agilité et une rapidité presque qu'unique et qu'elle avait une lyre enchantée qui faisait dire la vérité aux esprits fragiles. Elle était accompagnée de son frère adoptif
et tous deux étaient les éléments manquants pour retrouver sa gloire d’antan voire même de détrôner le roi qui avait détruit
sa vie.
Il sortit rapidement de la taverne et suivait les deux jeunes gens, il savait où ils allaient, il les espionnait depuis deux semaines dans le but de les prendre aux pièges et c'est ce soir que son plan allait prendre forme. Comme il l'avait prévu les deux jeunes gens se dirigèrent vers leur cachette près du désert dans une sorte de cave naturelle, il entra dans la grotte surprenant les deux jeunes qui rangeaient leur butin.
- Qui êtes vous et que faites vous ici ?! s'écria Ninokel en voyant l'homme entrer dans la grotte.
Lnamito qui n'avait pas encore remarqué sa présence et resta bouche bée devant l'homme qui se trouvait devant eux.
-Je suis Lord Emoza Diolnir, mais je crois que tu me reconnais n'est ce pas Lnamito? Je dois dire que tu as fait un très bon travail en cherchant ta mère et en lui faisant avouer l'histoire qu'elle ne s'est même pas donné la peine de garder secrète.
- Lna qui est-ce ? s'interrogea le garçon toujours son arme à la main devant l'inconnu.
-Et bien, c'est l'ancien conseiller du roi, je n'ai réussi qu'à obtenir un portrait de lui parce qu'il est introuvable depuis son renvois des forces royales.
- Lna tu veux dire que ...
- Oui Nino c'est mon père. dit-elle d'un ton froid et sec qui glaça le sang de son ami
- Mais comment ?
- J'ai besoin de toi Lnamito. Dit l'homme en ignorant totalement la présence du jeune homme et en fixant la jeune femme qui était sa fille.
- Parce que tu penses que j'ai l'intention de t'aider ? Quoi que ce soit, il est hors de question que je t'aide, pars maintenant.
- Et bien je ne penses pas que ta mère adoptive apprécierait...
Dès que ces paroles arrivèrent aux oreilles du jeune roublard, son arme s'effondra sur l'homme qui avait vu le coup venir et qui avait eu le temps d'esquiver et de répondre à l'attaque. en l'espace de quelques seconde, Ninokel était à terre le pied d'Emoza sur le dos. Lnamito l'attaqua à son tour à l'aide d'un poignard et un son de fer qui s'entrechoque résonna dans la grotte.
- Lâches-le. L'homme enleva son pied du garçon qui se releva aussitôt.
- Qu'as tu fait de ma mère ? Dit le jeune homme le visage sombre.
- Et bien tu vas la retrouver, seulement si Lnamito accepte mon offre.
Les deux jeunes gens se regardèrent et la jeune femme baissa son arme. Un large sourire pris place sur le visage de l'homme, un sourire diabolique et malicieux qui faisait froid dans le dos.
- Quelle est ton offre? Je t'écoute, fais au plus vite.
- Et bien tu dois retrouver les larmes de Mateli pour moi.
Les deux jeunes gens froncèrent les sourcils en même temps.
- Pourquoi veux-tu les larmes ? dis la jeune fille après quelque seconde de réflexion.
- Je veux retrouver mon honneur, j'ai cherché moi-même mais je n'ai pas réussi à trouver le moindre indice.
- Pourquoi nous ?
- Pas vous mais uniquement toi Lnamito, je vous ai observé, ton ami te ralentira dans ta quête.
- Et tu relâcheras ma famille ? demanda la jeune fille.
- Oui et vous serez même graciés de tout vos actes.
- Lnamito... ,dit le jeune homme en se tournant vers son amie qui fixait toujours la personne devant elle, tu n'est pas obligée, on peut trouver un autre moyen.
- D'accord, lâcha-t-elle en tendant sa main vers son père, mais je te préviens si il leur arrive quoi que ce soit, je te chasserai dans tout Matelia pour te faire la peau.


Dernière édition par Mateli le Ven 7 Juil - 11:52, édité 4 fois (Raison : Chhhut on a pas remarqué)
avatar
Lnamito
Petit nouveau
Petit nouveau

Messages : 3
Humeur : à faire la fête

Revenir en haut Aller en bas

Re: Viens t'asseoir à ma table!

Message par Haelnaquir le Mer 15 Fév - 20:22

Bienvenue parmis-nous jeune Sugulienne! Smile
J'adore ta présentation, la façon dont tu écris et le fait que tu en as fait un récit on voit le caractère de ton personnage à travers ton récit!
J'aime déjà ton personnage Smile
Juste une question, Lnamito a des pouvoirs particuliers?
J'ai hâte de pouvoir RP avec toi, ton personnage à l'air très intéressant à jouer Smile

P.S : J'adore ta photo de profil, j'trouve qu'il va bien avec la description de ton personnage
avatar
Haelnaquir
Jeune recrue
Jeune recrue

Messages : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: Viens t'asseoir à ma table!

Message par Lnamito le Jeu 16 Fév - 17:01

Bonjour et merci ! Je suis contente de voir que Lnamito te plait ! Elle tient son pouvoir de sa lyre magique qu'elle tient de sa mère, sa lyre incite les gens (les plus faibles mentalement) à dire la vérité ce qui lui permet d'être informée de beaucoup de chose, après ce n'est pas un pouvoir mettre c'est une accrobate et elle a une agilité extraordinaire.
J'espère que ces précisions t'ont éclairé! J'ai aussi hâte de pouvoir RP j'essaye juste de mieux comprendre l'univers et de lire tout ce qui a été écrit avant pour pas dire d'énormes âneries.
P.S : merci mais je vais surement la changer car je n'ai aucuns droits dessus.
avatar
Lnamito
Petit nouveau
Petit nouveau

Messages : 3
Humeur : à faire la fête

Revenir en haut Aller en bas

Re: Viens t'asseoir à ma table!

Message par Haelnaquir le Ven 17 Fév - 11:17

Oui je comprends mieux Smile
T'inquiète pas je comprends, j'ai fait pareil avant de rp, en fait avant de m'inscrire tout court ^^ mais c'est vrai qu'il y a pas mal de trucs qui ont été rajoutées depuis mon arrivée, comme le douva et les fiches types des peuples (j'avoue que c'était mon idée de faire ces fiches, parcqu'au début pour créer son perso avec très peu d'infos c'est troooop galère XD )

Bah tu sais pour ton image c'est pas bien grave, la plupart du temps dans les forums ça m'étonnerai que les gens ai des droits sur les images qu'ils prennent ^^ regarde ma bannière par exemple l'image de la fille dessus (que j'ai recolorié) bah j'ai aucun droit dessus ^^ après c'est pas comme si je disais que c'est moi qui ai dessiné, tu vois c'que j'veux dire?
avatar
Haelnaquir
Jeune recrue
Jeune recrue

Messages : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: Viens t'asseoir à ma table!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum